Outils pour utilisateurs

Outils du site


linux:solaris

OS : Distribution Unix SOLARIS 9

Aide à la Configuration

  • Pour reconfigurer les paramétrages de l'OS :

sys-unconfig

Solaris9

Paramétrage Réseau

Les fichiers concernés sont :

/etc/hostname.<interface-name> (hme0, le0, ...)
/etc/nodename
/etc/defaultrouter
/etc/netmasks (maybe)
/etc/net/ticlts/hosts (optional)
/etc/net/ticots/hosts (optional)
/etc/net/ticotsord/hosts (optional)

  • Voir la configuration réseau :

ifconfig -a

  • Fichier de demande DHCP (à créer ou supprimer) :

touch /etc/dhcp.pcn0

  • Définition IP ou le nom:

vi /etc/hostname.pcn0
10.32.8.10 ou mysolaris

  • Définition le hostname:

vi /etc/hosts
 
10.32.8.10 mysolaris

  • Définition du masque de réseau :

vi /etc/netmask
10.32.8.10 255.255.0.0 

  • Définition de la passerelle par défaut :

vi /etc/defaultrouter
10.33.255.254

  • Définition du DNS :

vi /etc/resolv.conf
nameserver 10.0.0.1

et ne pas oublier :

vi /etc/nnswitch.conf
hosts :        files dns

  • Claquer une IP dynamiquement (disparaît au reboot) :

ifconfig pcn0 10.32.8.10 netmask 255.255.0.0

Gestion des disques

Le système de fichiers UFS de Solaris se découpe en tranches ! La tranche 2 représente le disque entier…

  • Détection à chaud des nouveaux disques :

devfsadm -c disk

  • Agir sur les HDD (lister/formater) :

format

root@solaris: format /dev/rdsk/c2t1d0s2
selecting /dev/rdsk/c2t1d0s2
[disk formatted]

FORMAT MENU:
        disk       	- select a disk
        type       	- select (define) a disk type
        partition  	- select (define) a partition table
        current    	- describe the current disk
        format     	- format and analyze the disk
        repair     	- repair a defective sector
        label      	- write label to the disk
        analyze    	- surface analysis
        defect     	- defect list management
        backup     	- search for backup labels
        verify     	- read and display labels
        save       	- save new disk/partition definitions
        inquiry    	- show vendor, product and revision
        volname    	- set 8-character volume name
        !<cmd>     	- execute <cmd>, then return
        quit
format>
Sous-menu de la commande pour partitionnement :
partition

PARTITION MENU:
        0	- change `0' partition
        1	- change `1' partition
        2	- change `2' partition
        3	- change `3' partition
        4	- change `4' partition
        5	- change `5' partition
        6	- change `6' partition
        7	- change `7' partition
        select	- select a predefined table
        modify	- modify a predefined partition table
        name	- name the current table
        print	- display the current table
        label	- write partition map and label to the disk
        !<cmd>	- execute <cmd>, then return
        quit
Option automatique interactive
format > 1 > partition > modify > 1. All Free Hog
partition> modify

Select partitioning base:
        0. Current partition table (original)
        1. All Free Hog
Choose base (enter number) [0]?

  • Les périphériques disques sont situés dans :

ll /dev/rdsk

  • Création d'un système de fichiers Solaris UFS (commande sous-jacente : MKFS):

newfs -v /etc/rdsk/c1d1t0s0

  • Pour monter le fileSystem en lecture/écriture :

mount -o rw -F ufs /dev/dsk/c1d1t0s0 /mnt

  • Fichiers de montage des partitions disques au boot:

vi /etc/vfstab

exemple :

#device           device                   mount           FS      fsck    mount   mount
#to mount         to fsck                  point           type    pass    at boot options

/dev/dsk/c0d1s0   /dev/rdsk/c0d1s0        /data/part0      ufs      1      yes     rw

  • Sauvegarder le partitionnement d'un disque (save de la VTOC):

prtvtoc /dev/dsk/c0d1s0 > /root/format_disk.txt

  • Lister les partitions montées :

mount
ou
more /etc/mnttab

  • Créer un partitionnement à partir d'un fichier texte :

fmthard -s /root/format_disk2.txt /dev/rdsk/c0d1s0

  • Localiser les superblocks de secours dans un système de fichiers :

newfs -N /dev/dsk/c0d1s0

  • Connaitre la quantité d'espace disque employé par les utilisateurs :

quot /dev/dsk/c0d1s0

  • Déterminer le système de fichier :

fstyp /dev/rdsk/c0d1s0

Gestion des users

  • Ajouter un utilisateur :

useradd -d /export/home/test -m -s /bin/bash -c "Compte de TEST" test

  • Afficher les informations sur un utilisateur :

finger test

  • Gérer la complexité des mots de passe:

vi /etc/default/passwd

MAXWEEKS=
MINWEEKS=
PASSLENGTH=6
#NAMECHECK=NO
#HISTORY=0
#MINDIFF=3
#MINALPHA=2
#MINNONALPHA=1
#MINUPPER=0
#MINLOWER=0
#MAXREPEATS=0
#MINSPECIAL=0
#MINDIGIT=0

  • Configurer le login de root uniquement en console/ssh:

vi /etc/default/login

# If CONSOLE is set, root can only login on that device.
# Comment this line out to allow remote login by root.
#
 CONSOLE=/dev/console

  • Visualiser les infos UID GID d'un utilisateur :

id -a user

  • Le daemon FTP est actif par défaut, la gestion des users Allow or Deny :

vi /etc/ftpd/ftpusers

Gestion des paquets

  • Installer un paquet en précisant l'arborescence:

pkgadd -d <package-name>

  • Lister les paquets installés :

pkginfo

  • Enlever un paquet :

pkgrm <package-name>

  • Vérifier l'état de l'installation d'un paquet:

pkgchk

Par défaut PKG va chercher à installer ce qui se trouve dans /var/spool/pkg . On peut donc copier les packages dans ce dossier et lancer l'install directement :

pkgadd

Trucs et astuces :

  • Prévoir l'espace disque nécessaires ou resizable sur les partitions /usr/local et /var/spool/pkg pour l'installation de packages.

Sunfreeware

Crée un processus Zombie sous Solaris

$ nohup perl -e "if (fork()>0) {while (1) {sleep 100*100;};};"

voir le zombie crée :

$ ps -edf | grep defunct

prstat -s cpu -n 10 0 1

Connaître çà version de solaris

uname -a

linux/solaris.txt · Dernière modification: 15/04/2016 à 21:15 (modification externe)

Outils de la page