Outils pour utilisateurs

Outils du site


linux:process

LINUX : Runlevel & processus

Rappel sur les niveaux d'initialisation

  • Les différents RUNLEVEL :

level 0 : arrêt système
level 1 : mode CLI maintenance ou single-user sans réseau (linux rescue)
level 2 : mode CLI multiuser sans réseau
level 3 : mode CLI multiuser avec réseau
level 4 : mode graphique libre à configurer
level 5 : mode graphique multiuser
level 6 : redémarrage système
Boot Connaitre le runlevel actuel du host :

runlevel

Passer en mode console (level 3) :

init 3
ou
telinit 3

Configuration un service au démarrage CHKCONFIG

  • Lister les services

chkconfig --list

  • Exemple pour retirer le service bluetooth à tous les niveaux d'éxecution :

chkconfig --level  012345  bluetooth off

  • Exemple pour ajouter le service avec précision sur les N° d'ordres des scripts (/etc/rc1.d/…)

chkconfig  --level 135  25  80  bluetooth  on

Gestion des processus

Diagramme Etat Process Quelques commandes utiles pour l'administration des processus :

  • Lister les process sous linux

ps -ef
ou
ps aux

  • Lister les process sous forme d'arborescence

pstree

  • Lister le(s) PID d'un service de façon horizontale

pidof

  • Lister le(s) PID d'un service de façon verticale

pgrep

  • Lister les différents modules (voir /proc/modules):

lsmod

  • Lister les différents périphériques :

lspci

Le /proc contient des dossiers temporaires des process en cours. Les informations visibles par TOP sont basés sur l'analyse des fichiers dynamiques qui s'y trouvent. Il est possible de trouver des informations sur le matériel dans les répertoires /proc/acpi /proc/cpuinfo /proc/devices.

  • Visualiser l'état des processus

top
PID = Unique Process ID
SIZE = Virtual image size; size of text+data+stack
RSS = Resident set size; kilobytes of program in memory
TTY = Controlling tty
STAT = Information about the status of the proc

  • Les différents états possibles :

R = runnable
S = sleeping
D = uninterruptible sleep
T = stopped or traced
Z = zombie process
Second field = W if the process has no resident pages
Third field = N if the process has a positive nice value

  • L'équivalent d'un [Ctrl+C] sur Linux (INT), ne s'applique pas sur les binaires

kill -2 <PID>

  • Tuer “proprement” un processus :

kill <PID>
ou
kill -TERM <PID>
Un kill classique réalise un kill -15 (SIGTERM)

  • Tuer “violemment” un process :

kill -9 <PID>
ou
kill -KILL <PID>
Cette commande est risqué dans la mesure où elle sèche immédiatement le process.

Trucs et astuces

  • Un sniffer comme Wireshark sur Linux

tcpdump

  • Filtrer les paquets ICMP (bloquer le ping) avec SYSCTL

sysctl -n net.ipv4.icmp_echo_ignore_all = 1
La commande sysctl va écrire dans /etc/sysctl.conf

  • Activer un routage à chaud FORWARD

echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward

linux/process.txt · Dernière modification: 15/04/2016 à 21:15 (modification externe)

Outils de la page